Rénovation écologique : quels types de travaux envisager ?

Bien que de nombreuses personnes associent le passage au vert à des changements de style de vie peu pratiques et coûteux, il existe en fait plusieurs ajustements à faire dans la maison pour réduire considérablement votre empreinte carbone. Au lieu de construire une maison à partir de zéro, la rénovation vous permet de réutiliser les matériaux de votre maison qui sont déjà en place. Les travaux de rénovation écologique contribueront à un impact positif sur la consommation énergétique mondiale.

Isolation

Avoir une maison respectueuse de l’environnement vous permettra d’éviter de nombreux aspects négatifs de la rénovation. Une isolation efficace est l’un des meilleurs investissements dans votre maison. Des études ont montré qu’environ un cinquième du chauffage domestique est perdu par les fenêtres. Le passage à une fenêtre plus écologique présente donc de nombreux avantages. En effet, la consommation de chauffage et de climatisation sera réduite, car ce type de fenêtre et de charpente tend à mieux isoler des intempéries et maintient la température intérieure de la maison. Des travaux de rénovation écologique vous feront économiser de l’argent à moyen et à long terme, offrant un retour partiel ou total sur le coût des fenêtres.

Éclairage et luminaires écoénergétiques

Lors de la rénovation, vous devez planifier les futurs besoins de câblage. Vous pouvez placer stratégiquement les murs et les fenêtres pour optimiser la lumière naturelle sans nécessiter beaucoup d’éclairage. Choisissez des lampes à économie d’énergie. Selon les données du ministère français de l’Énergie, les diodes électroluminescentes (LED) consomment 75% moins d’énergie que les lampes à incandescence et ont une durée de vie 25 fois plus longue que les lampes à incandescence. Non seulement ils ont le potentiel de sauver l’environnement, mais ils peuvent également vous faire économiser beaucoup d’électricité.

Sélectionnez judicieusement les nouveaux matériaux

L’utilisation de nouveaux matériaux dans vos travaux de rénovation écologique est inévitable : du calage à la peinture, aux comptoirs, aux revêtements de sol, à l’isolation et aux cloisons sèches. Bien qu’il n’y ait pas de règles strictes pour sélectionner des matériaux verts, vous devez connaître quelques notions de base. Achetez des produits durables et faciles à entretenir, des produits qui contiennent un pourcentage élevé d’ingrédients recyclables et des produits de votre région pour pouvoir économiser de l’énergie dans les transports.

À éviter : les produits jetables, qui ne répondront qu’à vos besoins à court terme ; les produits qui contiennent des composés organiques volatils (COV), que l’on trouve couramment dans les peintures ; PVC dans des produits tels que les revêtements et les tuyaux.

Comment nettoyer et entretenir ses canalisations régulièrement ?
Comment installer un puits de lumière chez soi ?